Add to favourites
News Local and Global in your language
17th of January 2018

Politique



Reconversion : les cours de rock de Jean-Paul Huchon

L'ancien Président de la région Ile-de-France s'est reconverti en professeur de Rock après ses déceptions politiques.

« Monsieur, on fait une spéciale Johnny ? » interroge Laura, 22 ans. Non, pour son cours d'histoire du rock dans cet institut parisien, l'Esam, qui forme au management des jeunes en alternance, le prof n'a rien prévu sur l'idole disparue. Mais il a une anecdote : « Un jour, Johnny a débarqué en blouson dans mon bureau de la région Ile-de-France, pour me demander de financer un projet de film de gangsters. Ah que y a des poursuites en bagnole sur le périph, m'a-t-il dit pour justifier sa requête ! »

LIRE AUSSI > Oui, il y a une vie après la politique

Ce prof qui imite le phrasé du rockeur, c'est Jean-Paul Huchon, ancien président PS du conseil régional (1998-2015). Aux régionales de 2015, poussé dehors par ses « amis » socialistes, il a dû renoncer à se représenter. Abandonnant du même coup la vie politique. Le rock, sa passion de toujours, une reconversion ? « Plutôt la volonté de partager un savoir, comme je le faisais naguère avec mes collègues certains soirs de campagne », explique Huchon. Une fois par mois, il dispense un cours de trois heures à la quinzaine d'étudiants qui ont choisi son option plutôt que celle sur l'art contemporain.

Il veut créer « un institut de formation pour les élus »

« Ils reviennent de très loin, ils n'avaient jamais entendu parler de Jimi Hendrix ni même d'Elvis Presley ! » s'offusque-t-il. La plupart ne connaissaient d'ailleurs pas non plus Huchon. « Je me suis inscrite par curiosité, je ne suis pas déçue », sourit Cynthia qui tape des notes sur son ordinateur portable. Après « Rock et politique », cette séance est consacrée aux « Sons du rock : du moyenâgeux au heavy metal ».

Lunettes sur le nez, Huchon récite les paroles, commente des vidéos. Extatique : « Nico, la plus belle chanteuse de l'histoire du rock, égérie de Lou Reed, morte dans un accident de vélo ». Pédagogue : « Robert Wyatt chante en fauteuil roulant depuis qu'il s'est jeté d'un quatrième étage un soir où il était défoncé ». Critique : « Bob Dylan a écrit 492 chansons, j'ai la totalité des paroles chez moi ; mais, en concert, il est hautain, tourne le dos au public, tout le contraire de Johnny ! » « Mais c'est pas possible, ils étaient tous drogués », se marre Emma quand le professeur Huchon évoque la période berlinoise de David Bowie et Iggy Pop. L'ex-élu promet à tous des entrées gratuites à Rock en Seine, son festival fétiche.

Rémunérateur, le rock'n'roll ? « 400 à 500 € la séance », répond Huchon, qui donne aussi des cours « plus classiques » à HEC mais vit principalement , assure-t-il, de sa retraite d'élu et d'ex-patron d'un cabinet de RH. Et s'il partage un bureau à Matignon avec Jean-Pierre Raffarin, c'est pour assurer « à titre bénévole » le suivi du grand emprunt Juppé-Rocard lancé sous Sarkozy. Mais le septuagénaire a un grand projet : « la création d'un institut de formation pour les élus. J'ai vu Macron et Edouard Philippe et j'espère démarrer au printemps ». Un vrai rockeur ne renonce jamais.

VIDEO. Jean-Paul Huchon «prêche» l'histoire du rock à l'école

Read More




Leave A Comment

More News

Politique : Toute

Le Parisien - Politique

LE FIGARO - Le Figaro -

Le Point - Politique

Politique | Le Dauphiné

Liberation - Politiques

Disclaimer and Notice:WorldProNews.com is not the owner of these news or any information published on this site.