Add to favourites
News Local and Global in your language
18th of January 2018

Politique



Bilan 2017 : pour les Français, la démocratie se porte mieux

Et si finalement la démocratie française fonctionnait mieux. C’est la conclusion à laquelle parviennent la Fondation Jean-Jaurès et la Revue Civique sur la foi d’un sondage ViaVoice dévoilé ce vendredi par Aujourd’hui en France, la Presse quotidienne régionale, France Inter et BFMTV.

Les sondeurs ont demandé aux Français quels enseignements ils tiraient de la riche année électorale 2 017 marquée, entre autres, par la remise en cause du clivage droite-gauche, une vague de « dégagisme » sans précédent depuis les débuts de la Ve République et l’élection d’un président de la République de 39 ans sans carrière d’élu derrière lui.

La démocratie française va mieux

54 % des Français pensent que la démocratie française « fonctionne mieux ». Ils étaient à peine 36 % à le dire en septembre 2016 dans un précédent sondage réalisé avant la campagne présidentielle, les Primaires de la droite et du centre mais après la vague d’attentats de 2015 et 2016. Et seulement 30 % en avril 2014. Un constat assez largement partagé par les plus jeunes et les plus âgés (61 %), par une part substantielle des catégories populaires (45 %) et toutes opinions politiques confondues, à l’exception des électeurs de Marine Le Pen (31 %).

Le rejet des partis traditionnels

66 % des Français expliquent la recomposition politique et le renouvellement des élus par « le rejet des partis traditionnels et des personnalités politiques qui étaient au pouvoir. Ils préfèrent cette explication à celle de « l’adhésion » aux nouvelles formations ou personnalités apparues sur la scène politique. 60 % estiment par ailleurs que le clivage droite-gauche doit être dépassé. Notamment en faisant travailler ensemble les élus des deux bords.

Pas si bien représentés

39 % des Français seulement s’estiment toutefois mieux représentés à l’Assemblée nationale. Ils sont même 48 % à penser le contraire. Mais pour 67 % le renouvellement des élus qui a marqué ces derniers mois est tout de même une bonne chose pour la démocratie française.

Oui aux réformes institutionnelles

79 % des Français sont favorables à la limitation du nombre de parlementaires, notamment pour faire des économies, 70 % à celle du nombre de mandats dans le temps et 65 % à l’introduction d’une dose de proportionnelle aux élections législatives de 2022. Ils sont d’ores et déjà 48 % à estimer que l’action du nouveau président et de la majorité constitue une rupture avec les précédents quinquennats, même si les électeurs de Benoît Hamon, Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon sont moins nombreux à le penser. Les Français sont en revanche 48 % à estimer qu’un candidat à la présidence de la République n’a pas à passer par des élections primaires.

Pour une démocratie plus directe

77 % des Français jugent « utile à la démocratie » une réforme qui obligerait les élus à débattre d’un sujet ou à étudier une proposition de loi si une pétition a recueilli un nombre très important signatures. Ils sont 70 % à trouver « utile pour eux-mêmes » une telle réforme.

Des attentes synonymes malgré un certain optimisme d’une « certaine crise de la représentativité » analysent Aurélien Preud’homme de ViaVoice, Gilles Finchelstein de la Fondation Jean-Jaurès et Jean-Philippe Moinet de la Revue civique. Une crise qui appelle selon eux l’avènement « d’une vie politique où les citoyens s’expriment sans intermédiaire (via le digital notamment), où les clivages politiques ne sont plus gravés dans le marbre et où le citoyen revient au centre du système démocratique ». Un chantier pour les années à venir.

Etude réalisée du 22 au 28 décembre 2017 sur un échantillon représentatif de la population française (18 ans et plus). Méthode des quotas.

Read More




Leave A Comment

More News

Politique : Toute

Le Parisien - Politique

LE FIGARO - Le Figaro -

Le Point - Politique

Politique | Le Dauphiné

Liberation - Politiques

Disclaimer and Notice:WorldProNews.com is not the owner of these news or any information published on this site.