Add to favourites
News Local and Global in your language
16th of October 2018

International



Majorque : des inondations «extraordinaires» font au moins douze morts

VIDÉO - Deux citoyens britanniques figurent parmi les victimes de ces violents orages, survenus dans la nuit de mardi à mercredi sur l'île de Majorque. Trois personnes sont toujours portées disparues. Le gouvernement régional des Baléares a décrété trois jours de deuil.

Des pluies orageuses torrentielles se sont abattues mardi soir sur l'île de Majorque, aux Baléares. Ces précipitations, d'une rare violence dans la zone, ont provoqué la mort d'au moins douze personnes. Trois personnes - un enfant de cinq ans et un coupe d'Allemands - sont toujours portés disparu. Mais «nous n'excluons pas qu'il puisse y en avoir plus», a indiqué Catalina Caldera, membre du gouvernement régional. Environ 900 personnes, dont des plongeurs, sont mobilisées pour les recherches et le nettoyage des zones touchées. «On emploie des chiens capables de trouver des cadavres et des drones», a indiqué le lieutenant-colonel Javier Moreno de l'Unité militaire d'urgence sur la chaîne Antena 3.

» LIRE AUSSI - Inondations: ce qu'il faudrait changer

Dégâts matériels importants

Outre le bilan humain, les dégâts matériels sont importants. Voitures entraînées par le courant, empilées les unes sur les autres ou recouvertes de boue, matelas, canapé ou débris de meubles dans les rues: le village de Sant Llorenç des Cardassar, le plus touché, a été dévasté par le passage des eaux d'un torrent, normalement asséché, qui a débordé après des pluies diluviennes. Située à une soixantaine de kilomètres de Palma de Majorque, capitale des Baléares qui ont reçu l'an dernier 13,8 millions de touristes étrangers, la zone touchée compte de nombreux logements touristiques.

Des véhicules ont été détruits par les eaux. Des véhicules ont été détruits par les eaux. ENRIQUE CALVO/REUTERS

Parmi les dix morts figurent deux citoyens britanniques, trois Allemands et une Néérlandaise. Jeudi, la Garde civile a découvert deux corps à proximité du village d'Arta, qui pourraient être ceux d'un couple d'Allemands disparu.

Les pluies, tombées en seulement quelques heures, ont pris tout le monde de court par leur intensité. «220 litres de pluie par mètre carré sont tombés», a détaillé le gouvernement régional des Baléares. Un homme, Manuel Torrescusa, a raconté dans le journal Diario de Mallorca avoir été surpris dans sa voiture et avoir dû sortir par la fenêtre et nager à travers le courant pour se mettre à l'abri. «Je suis sorti de ma voiture comme j'ai pu, par une fenêtre, et j'ai nagé 500 mètres dans le courant pour arriver à une maison où je suis rentré par la porte de derrière», a-t-il indiqué.

«Circonstances extraordinaires»

En visite sur place, le chef du gouvernement Pedro Sanchez a souligné les «circonstances absolument extraordinaires du phénomène météorologique d'hier» et promis des fonds pour aider les victimes. Plus de 500 personnes participaient aux opérations de recherche des disparus et de prise en charge des victimes, selon les autorités locales. Une centaine de renforts avec deux hélicoptères, huit véhicules et des chiens sont arrivés mercredi matin sur l'île, selon l'Unité militaire d'urgence espagnole.

» LIRE AUSSI - Inondations: les précautions à prendre pour sécuriser votre logement

Les débris ont bloqué les routes. Les débris ont bloqué les routes. ENRIQUE CALVO/REUTERS

Le Palais royal a lui appelé à la «solidarité de toute l'Espagne» face à la «désolation et la tragédie» vécue par les victimes. La chambre des députés a observé une minute de silence à Madrid tandis que le gouvernement régional des Baléares a décrété trois jours de deuil. Une centaine de personnes ont passé la nuit de mardi à mercredi dans des lieux d'accueil, comme des gymnases. La star du tennis Rafael Nadal, originaire d'un village tout proche de la zone touchée, a annoncé avoir mis à disposition ses centres sportifs sur l'île pour les personnes privées de logement après ces inondations.

La boue a envahi les routes, ici à Sant Llorenc de Cardassar. La boue a envahi les routes, ici à Sant Llorenc de Cardassar. ENRIQUE CALVO/REUTERS Read More




Leave A Comment

More News

Liberation - Monde

LE FIGARO - Le Figaro -

Le Parisien - International

A la une – France 24 -

Actu - LIndependant.fr

International : Toute

Disclaimer and Notice:WorldProNews.com is not the owner of these news or any information published on this site.