Add to favourites
News Local and Global in your language
17th of November 2018

International



Californie : un ancien marine ouvre le feu dans un bar étudiant et tue douze personnes

VIDÉOS - Un homme armé a ouvert le feu mercredi soir dans un bar discothèque bondé du sud de la Californie, où se tenait une fête d'étudiants. Le suspect, un ancien marine de 28 ans, s'est donné lui-même la mort.

Un homme a ouvert le feu mercredi soir dans un bar de music country, à Thousand Oaks, où se déroulait comme chaque mercredi une fête étudiante dans la banlieue de Los Angeles. Au moins douze personnes ont été tuées dont un policier, selon les autorités. Le suspect, prénommé Ian David Long, un ancien marine de 28 ans, s'est suicidé. Il a été retrouvé mort en compagnie du policier qui était intervenu alors qu'il était en patrouille. Le sergent de police avait pénétré seul dans le bar et a été mortellement blessé par le tireur.

«Il tirait autant de balles qu'il pouvait»

«C'est une scène horrible, il y a du sang partout et le suspect en fait partie», a déclaré le chef de la police du comté de Ventura Geoff Dean, précisant ne pas vouloir trop s'approcher de la scène pour ne pas gêner l'enquête. Selon un témoin, le suspect a tiré sur le vigile avant de lancer plusieurs grenades fumigènes dans le bar. «J'ai vu le tireur, il était habillé en noir, avec des lunettes, camouflé», déclare Holden Harrah, un jeune homme de 20 ans présent ce soir-là. «Il a sorti une arme et a commencé à tirer», a-t-il ajouté. «Il tirait autant de balles qu'il pouvait, et quand il rechargeait, les gens essayaient de s'enfuir», précise Matt Wennerstrom, un autre étudiant du même âge devant les journalistes. La police du comté de Ventura est intervenue rapidement: le sergent Ron Helus d'abord, qui pénètre en premier dans le bar pour échanger une salve de coups de feu qui le blesse mortellement, puis la police du comté qui vient en renfort et échange elle aussi des coups de feu avec le tireur, et enfin le FBI.

Ian David Long était armé d'un pistolet de calibre 45 doté d'un chargeur agrandi. Il était connu des services de police pour des incidents mineurs selon Geoff Dean. En avril dernier, suspecté de présenter des troubles psychologiques, il avait été examiné par la police. «Manifestement, il y avait quelque chose qui n'allait pas dans sa tête», a déclaré le chef de la police. Aucun mobile ne lui est pour le moment connu, le chef de la police Geoff Dean précise: «Rien ne me conduit, moi ou le FBI, à penser qu'il y a un lien terroriste».

» À VOIR -Fusillade en Californie: un témoin raconte - Regarder sur Figaro Live

«Il est mort en héros»

Le sergent Ron Helus servait depuis 29 ans dans la police et était proche de la retraite. Le policier est entré seul dans le bar peu avant 23h30, quelques minutes seulement après le début de la fusillade. «Il est mort en héros. Il est venu pour sauver des vies, pour sauver des gens», a déclaré très ému le chef de la police du comté de Ventura Geoff Dean.

«Que Dieu bénisse toutes les victimes et les familles des victimes», a déclaré sur Twitter le président des États-Unis, Donald Trump, il a salué l'efficacité des forces de police, rendu hommage au policier tué et décrété la mise en berne des drapeaux. Une procession d'hommage est déjà organisée, elle partira de l'hôpital à 22h (heure française).

Les faits se sont déroulés au bar de music country, le Borderline Bar and Grill. Thousand Oaks est une banlieue tranquille située à 65 kilomètres de Los Angeles, «une des villes les plus sûres des États-Unis», selon le capitaine Garo Kuredjan, porte-parole de la police du comté de Ventura. «Peut importe que votre communauté soit sûre, cela peut arriver partout» renchérit l'officier. La ville de 128.000 habitants avait en effet été classée quatrième ville la plus sûre du pays, selon le rapport annuel du FBI. «Nous essayons de trouver du sens dans ce non-sens, c'est absolument tragique», a-t-il conclu.

Ce n'est pas la première fois que les États-Unis font face à un tel drame. Le 27 octobre dernier à Pittsburgh, un terroriste antisémite tuait 11 personnes. En 2017, 59 personnes étaient tuées à Las Vegas, et un an plus tôt, c'était Orlando qui était endeuillé par une fusillade. Le représentant du Connecticut Jimes Himes fustige sur CNN le Congrès américain pour son inaction: «35 000 Américains morts en un an en raison des armes à feu et le Congrès ne se donne même pas la peine d'étudier le problème!»

» À VOIR AUSSI - Fusillade en Californie: «le tireur était un ancien Marine»

Fusillade en Californie : "le tireur était un ancien Marine" - Regarder sur Figaro Live

Read More




Leave A Comment

More News

Liberation - Monde

LE FIGARO - Le Figaro -

Le Parisien - International

A la une – France 24 -

Actu - LIndependant.fr

International : Toute

Disclaimer and Notice:WorldProNews.com is not the owner of these news or any information published on this site.