Add to favourites
News Local and Global in your language
21st of November 2018

International



Midterms, hommage à Pétain, Goncourt et Renaudot : l'essentiel de l'actu de ce mercredi

Nancy Pelosi, qui préside le groupe démocrate de la Chambre des représentants, et le président du comité des campagnes législatives de la Chambre, Ben Ray Lujan, après l'annonce du changement de majorité à la Chambre des représentants, mardi soir à Washington. Nancy Pelosi, qui préside le groupe démocrate de la Chambre des représentants, et le président du comité des campagnes législatives de la Chambre, Ben Ray Lujan, après l'annonce du changement de majorité à la Chambre des représentants, mardi soir à Washington. Photo Brendan Smialowski. AFP

Midterms. Les démocrates reprennent la Chambre, mais Trump se dit satisfait de garder le Sénat. Le président américain Donald Trump s’est félicité que son parti ait conservé et même renforcé sa majorité au Sénat, une «grande victoire» selon le dirigeant, malgré la reconquête de la Chambre des représentants par les démocrates. Deux ans après la victoire choc de l’homme d’affaires, les Américains n’ont pas généré la «vague» anti-Trump longtemps crainte au parti républicain. Ce qui engendre un Congrès divisé comme le pays, selon l’analyse de notre correspondante. Notre dossier complet consacré à ces élections de mi-mandat.

Goncourt et Renaudot. Nicolas Mathieu a reçu le prix Goncourt, le plus prestigieux des prix littéraires du monde francophone, pour Leurs enfants après eux (Actes Sud), une saga sociale qui nous entraîne dans une vallée de l’est de la France rongée par la désindustrialisation et la paupérisation, cette France des périphéries. Libé avait rencontré l’auteur en septembre dernier. Le prix Renaudot a été attribué à Valérie Manteau pour Le sillon (Le Tripode), qui mêle une histoire d’amour autobiographique et une enquête sur le journaliste arménien Hrant Dink, tué en 2007, et dont vous pouvez retrouver la critique par ici. Une surprise puisqu’elle ne figurait pas dans la liste des finalistes du prix. Un «prix spécial» a quant à lui été remis à Philippe Lançon pour Le lambeau, déjà lauréat du prix Femina.

Hommage à Pétain. En déplacement sur les anciens champs de bataille de l’Est de la France, le chef de l’Etat a défendu l’hommage organisé samedi pour les chefs militaires français de la Première Guerre mondiale, parmi lesquels le maréchal Pétain en qualifiant le général de «grand soldat de la Première Guerre mondiale». De très nombreuses condamnations ont suivi dont celle du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) qui s’est dit «choqué» par ces propos. Pour Laurent Joffrin, «l’hommage à Pétain est une erreur, quoi qu’en dise le président de la République». 

Marseille. Le corps d’une sixième victime, un homme, a été retrouvé en fin de matinée sous les gravats des trois immeubles vétustes qui se sont disloqués lundi au cœur de Marseille, et plusieurs immeubles voisins sont désormais totalement interdits d’accès, par crainte d'«un effet domino». Les corps de trois autres hommes et deux femmes avaient déjà été retrouvés dans les gravats depuis mardi matin. «A ce stade», les causes précises de cet effondrement «ne sont pas établies», a annoncé mercredi Xavier Tarabeux, le procureur de la République de Marseille.

Justice. Le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev, patron de l’AS Monaco, a été inculpé mercredi à Monaco, comme trois autres personnes, dans le cadre de la retentissante affaire d’escroquerie présumée qui l’oppose à son ancien marchand d’art suisse Yves Bouvier. Le ou les chefs d’inculpation précis visant Rybolovlev n’ont pas été précisés. Il a été laissé libre et placé sous contrôle judiciaire.

Culture. Le Belge Chris Dercon, 60 ans, sera le nouveau président du Grand Palais, à Paris, sur proposition du ministère de la Culture. L’établissement culturel, situé en bordure des Champs-Élysées, est l’un des plus fréquentés de la capitale française avec 2 millions de visiteurs par an. Historien de l’art de formation et commissaire d’exposition, Dercon prendra ses fonctions le 1er janvier. Il a atteint une réputation internationale à la tête de la Tate Modern (de 2011 à 2015), puis effectué un bref passage, aussi tumultueux que controversé, à la Volksbühne.

LIBERATION Read More




Leave A Comment

More News

Liberation - Monde

LE FIGARO - Le Figaro -

Le Parisien - International

A la une – France 24 -

Actu - LIndependant.fr

International : Toute

Disclaimer and Notice:WorldProNews.com is not the owner of these news or any information published on this site.