• Follow us

International

Dans le conflit afghan, un revirement et autant de questions

Le 28 juillet, après un attentat qui a fait au moins 20 morts et plus de 50 blessés, à Kaboul. Le 28 juillet, après un attentat qui a fait au moins 20 morts et plus de 50 blessés, à Kaboul. Photo Sandra Calligaro Dans un contexte d’aggravation des violences et après la décision de Donald Trump de mettre fin aux négociations avec les talibans, le président afghan s’est dit, lundi, prêt à entamer des discussions de paix. Un nouveau report de l’élection présidentielle du 28 septembre semble moins probable.

Une paix, même partielle et imparfaite, est-elle encore possible en Afghanistan ? Deux jours après l’annonce par Donald Trump de l’arrêt de discussions entamées il y a un an avec les talibans, le président afghan, Ashraf Ghani, s’est affiché lundi avec des commandants militaires à Kaboul. «Nous sommes prêts pour des discussions de paix, mais si les talibans pensent qu’ils peuvent nous effrayer, regardez ces combattants, a-t-il déclaré. La paix sans un cessez-le-feu est impossible.» Le plan de paix, négocié par un émissaire américain au Qatar, et dont le gouvernement afghan était exclu, était critiqué aussi bien à Kaboul que dans l’entourage de Trump. Le président américain l’a enterré samedi, en trois tweets. Il a révélé qu’une réunion secrète, prévue le lendemain à Camp David (Maryland) avec des responsables talibans, était annulée. Une décision justifiée, selon lui, par la mort jeudi d’un soldat américain à Kaboul lors d’un attentat.

Les discussions peuvent-elles être relancées ?

«Les négociations ne sont pas mortes, même si cet accord précis l’est probablement. Trump visait le contexte, les attaques des talibans, mais pas le fait de discuter. Tout le monde est d’accord pour dire que l’armée américaine ne peut pas rester cent ans en Afghanistan», explique un proche du dossier. Samedi et dimanche, le chef de la diplomatie, Mike Pompeo, a multiplié les interviews. Il a notamment affirmé qu’un «accord de principe» restait sur la table après «d’énormes progrès». La reprise des négociations est, selon lui, possible à condition que les insurgés «changent d’attitude [et] confirment les engagements qu’ils avaient pris». «Je ne suis pas pessimiste», a-t-il ajouté. Les talibans ne rejettent pas non plus une relance des tractations. «Nous resterons engagés si la voie des négociations est choisie plutôt que celle des combats», a déclaré dans un communiqué l’un de leurs porte-parole, Zabiullah Mujahid.

Rien n’empêche donc a priori qu’un processus soit relancé. Avant les tweets de Donald Trump samedi, les talibans se disaient confiants : un accord était imminent et devait être annoncé depuis Doha, au Qatar, où les insurgés ont installé un bureau de représentation. L’émissaire américain chargé du dossier, Zalmay Khalilzad, était sur la même ligne. Les derniers pourparlers étaient qualifiés de «techniques».

Les points de l’accord sont connus depuis un an. Les talibans exigent le retrait des forces étrangères d’Afghanistan. Les Américains, eux, demandent l’assurance que les insurgés ne soutiendront plus des groupes terroristes internationaux qui veulent frapper à l’étranger, tel Al-Qaeda, dont les chefs avaient été accueillis à la fin des années 90 en Afghanistan où ils avaient pu préparer les attentats du 11 septembre 2001. Ensuite, lors d’une deuxième phase, les talibans devaient discuter avec des représentants afghans pour aboutir à un cessez-le-feu. Les deux parties s’étaient entendues sur un retrait de 5 000 soldats américains sur les 13 000 à 14 000 actuels, dans les cent trente-cinq jours. Un accord soumis à conditions qui prévoyait aussi le départ des militaires restants dans les seize mois. «Franchement, le résultat des discussions était très favorable aux talibans. Ils ont durci leur position à la fin août, lorsque Trump a déclaré que des soldats resteraient déployés, et ont obtenu bien plus que ce qui était prévu», explique une source occidentale. Les insurgés s’étaient, eux, engagés à lancer les discussions «intra-afghanes» à partir du 23 septembre à Oslo, en Norvège. Ils refusent en revanche toujours de parler avec des représentants du gouvernement afghan et du président Ashraf Ghani qu’ils considèrent comme illégitimes.

Quelles sont les conséquences ?

Tout en se disant prêts à discuter, les talibans ont aussi menacé de «faire souffrir plus que tout autre» les Etats-Unis. Depuis un an, le processus de discussion s’est accompagné d’une aggravation des violences et des combats, aucune des parties ne voulant apparaître en situation de faiblesse. Les insurgés frappent l’armée afghane, la police, les services de renseignement, des hommes politiques de premier plan et les forces étrangères. Fin juillet, ils ont failli tuer l’un des hommes les mieux protégés et informés du pays, l’ancien chef des services de renseignement Amrullah Saleh, dans ses bureaux de Kaboul. Alors que trois voitures piégées explosaient, il a pu s’échapper en catastrophe via une trappe qui menait au toit de l’immeuble.

Les attentats sont quasi quotidiens à Kaboul. Dans les provinces, les talibans mènent des raids et menacent des villes de premier plan, telles Kunduz et Pul-e Khomri (nord) attaquées début septembre. L’autoroute qui mène de Kaboul à Pul-e Khumri est depuis coupée. Les forces afghanes et l’armée américaine ripostent, notamment avec des opérations de leurs forces spéciales. Durant le seul mois de juillet, plus de 1 500 civils ont été tués ou blessés lors d’attentats ou de combats, le pire bilan en deux ans, selon les Nations unies. «Les talibans peuvent attaquer encore plus, ils en ont les moyens. Mais ils se feront encore plus taper par les forces américaines», estime une source occidentale.

Sur le plan politique, l’abandon des discussions entre Washington et les talibans a été salué par le gouvernement d’Ashraf Ghani. «[La décision de Trump] montre qu’il a bien compris la situation et qu’il a vu que les talibans n’étaient pas en faveur de la paix», a déclaré un porte-parole de la présidence.

Kaboul a toujours été très méfiant envers un processus dont il était totalement exclu. Les discussions étaient menées par l’ancien ambassadeur américain en Afghanistan et en Irak Zalmay Khalilzad, et traitées par son équipe formée de deux diplomates du secrétariat d’Etat, trois employés de celui de la Défense et deux agents de la CIA. Ashraf Ghani n’a eu connaissance de l’accord que la semaine dernière. Le flou, entretenu par Khalilzad, était total jusque-là. «Les discussions ont profondément affaibli Ghani, sur le plan national mais aussi international. Elles ont consacré les talibans comme le seul interlocuteur valable. Aujourd’hui, Ghani peut être soulagé mais il est tout sauf en position de force», explique Adam Baczko, postdoctorant à l’université Paris-I-Sorbonne. Il l’est d’autant moins que les talibans sont restés constants : ils refusent d’engager des discussions avec lui ou son gouvernement. Les seules qui ont eu lieu l’ont été «à titre personnel».

L’abandon des pourparlers de Doha pourrait par ailleurs relancer ceux organisés par Moscou. Fin mai, une délégation talibane emmenée par le mollah Abdul Ghani Baradar et Abbas Stanikzai, deux figures du mouvement qui mènent les négociations au Qatar, y avait rencontré des émissaires afghans, dont l’ancien président Hamid Karzaï, très critique vis-à-vis de l’actuel gouvernement. «Poutine n’est pas contre un retour des talibans au pouvoir, mais à condition qu’ils le partagent. Ils veulent que le nord du pays et les frontières avec l’Asie centrale soient contrôlés, cela leur offrirait une zone tampon de sécurité», explique Georges Lefeuvre, anthropologue et chercheur à l’Institut de relations internationales et stratégiques.

Des élections sont-elles envisageables ?

C’est la question la plus urgente. Officiellement, l’élection présidentielle, qui aurait dû se tenir en mai, doit intervenir le 28 septembre. Khalilzad et l’ambassade américaine à Kaboul étaient favorables à un nouveau report. Leur argument, repris entre autres par Karzaï, était que le scrutin perturberait les discussions. Cela ne tient plus. «En soi, c’est une très bonne nouvelle. Khalilzad ne peut plus bloquer les élections, elles auront lieu. Elles ne seront pas parfaites, mais auraient-elles été meilleures dans six mois ? Non. L’objectif est qu’elles soient le plus décentes possible», dit une source occidentale. L’organisation risque d’être très complexe. Les candidats, dont les deux principaux, Ghani et le Tadjik Abdullah Abdullah, n’ont pas organisé de meetings, leur sécurité étant plus qu’aléatoire. Les talibans ont déjà menacé la tenue du futur scrutin, «une imposture théâtrale», et appelé à son boycott. «Tout ce que l’on sait, c’est que les élections se passeront mal, assure Adam Baczko. Un bon tiers du pays ne pourra pas voter et les candidats savent que seule la fraude leur permettra de gagner. C’était déjà le cas lors des précédentes élections, mais c’est encore pire cette fois.»

Luc Mathieu Read More



Leave A Comment

More News

Liberation - Monde

Costa Rica, Chine… tour du monde des cadors New! 2019-09-22 15:11:03Quatre ans après l’euphorie politique et médiatique provoquée par l’accord de Paris sur le climat, &la

ONU : la Terre sur les épaules New! 2019-09-22 15:11:02Ce lundi s’ouvre à New York le sommet des Nations unies sur le climat, avec les absences remarquées de Trump ou encore de Bolsonar

Ben Ali, la nostalgie et les mauvais traitements New! 2019-09-22 14:56:08Entre les deux tours de la présidentielle, Libé publie une chronique sur la vie quotidienne, pour raconter la Tunisie autrement.

Egypte : face aux manifestants, Al-Sissi se distingue par New! 2019-09-22 14:36:04Actuellement à New York, le président égyptien n’a pas répondu aux manifestants. Les contours du mouvement qui

Egypte : «J’avais peur de manifester mais j’étais heureux New! 2019-09-22 14:36:03Répondant à un appel lancé via les réseaux sociaux, des centaines de manifestants à travers le pays sont desce

Neutralité carbone en 2050 : New York dans les règles New! 2019-09-22 14:21:05La ville, dirigée par le démocrate Bill de Blasio, s’est doté d’un très ambitieux plan de lutte

Environnement : Macron s’affiche mais ne montre pas l’exemple New! 2019-09-22 14:21:04Le Président veut affirmer ses ambitions écologistes, lundi au sommet de l’ONU, notamment sur l’Amazonie. Mais il 

Israël : les partis arabes soutiennent Benny Gantz comme New! 2019-09-22 13:16:49Avec cette première historique, la Liste arabe unie offre un avantage décisif à l'ex-chef de Tsahal pour tenter de former un nou

Marches climat et gilets jaunes, Yémen, mondial de New! 2019-09-22 13:15:08

«A Hongkong, les Chinois se retrouvent dans une New! 2019-09-22 10:56:26Le chercheur Gunter Schubert revient sur la crise à Hongkong, qui s’est invitée dans la présidentielle taïwanaise de j

En Suisse, des funérailles en montagne pour un New! 2019-09-22 10:06:32Comme en Islande il y a quelques semaines, des Suisses commémorent ce dimanche, par une longue «marche funèbre» en montagne,

Violences à la marche pour le climat : «Un petit New! 2019-09-22 09:44:36

LE FIGARO - Le Figaro -

Le scandale des appels au président ukrainien empoisonne New! 2019-09-22 13:52:50Joe Biden a demandé l’ouverture d’une enquête au Congrès sur le contenu des conversations entre Donald Trump et le pr&

L’imprévisible diplomatie de Trump New! 2019-09-22 13:52:49Attendu à l’Assemblée générale de l’ONU, le président américain déroute ses partenaires c

Brexit: Jeremy Corbyn pressé de sortir du bois New! 2019-09-22 13:07:44Alors que le Labour réuni en congrès à Brighton étale ses divisions au grand jour, son chef voudrait rester «neutre&

À Blida, s’ouvre le procès de l’ère Bouteflika New! 2019-09-22 12:47:05Les principaux caciques du régime du président déchu doivent comparaître à partir de lundi.

Kelly Craft, petit soldat de Trump à l’ONU New! 2019-09-22 12:41:20L’ancienne ambassadrice des États-Unis au Canada, a pris ses fonctions le 12 septembre, neuf mois après le départ de Nikki

Un Brexit avec accord est-il possible avant le New! 2019-09-22 12:19:27ANALYSE - À moins de 30 jours du sommet européen, les négociations sont entrées dans une phase cruciale, sans que l’

La paisible Suède secouée par la violence des New! 2019-09-22 12:17:15ENQUÊTE - L’assassinat d’une jeune femme en plein jour, dans une rue de Malmö, a ravivé le débat sur la sé

Iran: Macron continue d’œuvrer à une désescalade New! 2019-09-22 12:13:01Alors que s’ouvre l’Assemblée générale de l’ONU, les tensions ont éloigné l’espoir d’

Affaire du «lanceur d’alerte»: les appels compromettants qui 2019-09-21 14:47:49Donald Trump est soupçonné d’avoir fait pression sur le président ukrainien Volodymyr Zelensky pour qu’il rouvre une

«Fridays for future»: des centaines de milliers de 2019-09-20 13:42:15EN IMAGES - La jeunesse s’est mobilisée ce vendredi 20 septembre dans le monde entier pour le climat. En Asie, Europe, Amérique ou

Brexit: un congrès du Labour pour sortir de 2019-09-20 13:28:01Cette semaine, le chef du Parti travailliste a affirmé qu’il organiserait un nouveau référendum sur le Brexit s’il ar

L’Argentine prolonge  l’état d’urgence alimentaire 2019-09-20 13:08:16REPORTAGE - Le Sénat argentin a adopté à l’unanimité une loi sur l’urgence alimentaire alors que le pays est e

A la une – France 24 -

Un décret limite à 10 ans certains avantages des New! 2019-09-22 11:44:51En France, un décret vient s'attaquer à certains avantages à vie des anciens Premiers ministres. Ils ne pourront plus bén

PMA : l'Académie de médecine prend position en New! 2019-09-22 10:47:03Dans un rapport publié samedi sur l'élargissement de la procréation médicalement assistée (PMA), l'Académi

La possible faillite de Thomas Cook inquiète clients New! 2019-09-22 10:04:30Particulièrement présent en Tunisie, en Turquie et à Majorque, Thomas Cook, le plus vieux voyagiste du monde, risque la faillite.

Mondial de rugby : l'Irlande convainc, l'Angleterre et l'Italie 2019-09-22 08:15:18Pour leur entrée en matière dans la Mondial de rugby 2019, l'Italie, l'Irlande et l'Angleterre ont gagné. Le XV du Tr&egr

Funérailles en Suisse pour un glacier disparu sous 2019-09-22 08:10:57Comme en Islande il y a quelques semaines, des Suisses commémorent par une longue "marche funèbre" en montagne, la disparition d'un d

Les partis arabes soutiennent Gantz pour le poste 2019-09-22 07:45:17Les partis arabes ont confirmé dimanche leur soutien à Benny Gantz pour prendre la tête d'une coalition d'union nationale. Le le

Brexit : le parti travailliste, divisé, peut-il clarifier 2019-09-22 07:12:10Profondément divisé, le Labour, principal parti d'opposition britannique a ouvert, samedi, son congrès annuel à Brighton.

Au Liban, le yoga des laissés-pour-compte 2019-09-22 05:35:08

Hong Kong : l'accès à l'aéroport bloqué par la 2019-09-22 03:09:07Des unités anti-émeutes de la police se sont déployées dimanche devant la principale gare desservant l'aéroport de

La présence de forces étrangères dans le Golfe 2019-09-22 02:34:42La présence de force étrangères dans le Golfe accroît l'"insécurité", a affirmé dimanche le pr&eacu

Climat : 500 jeunes réunis à l'ONU, dont 2019-09-22 01:48:52Des centaines de jeunes délégués de cinq continents ont participé samedi à un sommet sur le climat à l'ONU

Un jardin inauguré à Paris en mémoire de 2019-09-22 01:07:37Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à Paris pour l'inauguration d'un jardin public en hommage à la conseill&eg

Actu - LIndependant.fr

P.-O. : Ils avaient dérobé 10 000 litres 2019-09-22 05:03:30La bande, interceptée par les gendarmes de Saint-Laurent-de-la-Salanque, visait notamment les sociétés de transport et avait s&ea

Catalogne - Un homme meurt noyé dans le 2019-09-22 04:59:54Un homme d'une trentaine d'années a péri, ce samedi, dans les intempéries qui ont violemment touché la Catalogne.

Intempéries - Des cyclistes sauvent un cerf coincé 2019-09-22 04:11:58Touchée toute la semaine par de fortes pluies, l'Espagne, meurtrie, panse ses plaies. Mais dans le chaos ambiant, les images du sauvetage d'u

Les Ploucs maintiennent la pression pour le 2019-09-22 02:55:58Les Ploucs vont manifester à Marseille.

Saint-Laurent-de-la-Salanque : l’adolescent retrouvé dans une piscine avait 2019-09-22 02:38:55L’adolescent qui a été évacué par les pompiers vers l’hôpital de Perpignan le 17 septembre après

P.-O. : les usagers de Train-en-Têt ne lâchent 2019-09-22 00:09:02Les adhérents de l’association Train-en-Têt, ont courageusement bravé les éléments météorologiqu

Quand les méduses prolifèrent sur notre littoral 2019-09-22 00:06:02L'Ifremer a constitué un programme de travail et de recherche concernant la prolifération des méduses sur le littoral.

Littoral: ces bébêtes et plantes qui envahissent nos 2019-09-22 00:05:02Sur terre, en mer, dans les étangs des invasions sont en cours. Certaines ont commencé depuis longtemps, d’autres viennent de d&ea

Le Barcarès : un véliplanchiste d’environ 70 2019-09-22 00:03:01 L’alerte a été donnée ce vendredi 20 septembre à 17 h 50 auprès de la SNSM (société natio

Et si le redoutable crabe bleu devenait un 2019-09-22 00:00:02Il est impressionnant, malin et agressif. Rien ne lui résiste. Cet Attila des mers, des estuaires et des lagunes, ne laisse que désolati

Perpignan : un millier de marcheurs chante le 2019-09-21 13:15:24Le climat a mobilisé ce samedi à Perpignan. Un cortège d'applaudissements, de chants et d'espoir a ainsi longuement déam

Salon de l'immobilier de L'Indépendant : terrains à 2019-09-21 12:27:18"À Perpignan tout baisse sauf le prix du foncier", cette remarque de Frédéric Malquier, président de la Fnaim66 lors du

International : Toute

Le pouvoir chinois veut tester la fidélité des 2019-09-21 03:59:44Un examen visera à vérifier leur connaissance de « pensée de Xi Jinping » et du marxisme.

Des petits villages aux grandes agglomérations, partout dans 2019-09-21 03:54:08Relativement peu suivies en France, où des rassemblements sont prévus samedi, les manifestations ont été impressionnantes

Devant la porte de Brandebourg, à Berlin, une 2019-09-21 03:47:48Déçus par le « plan vert » d’Angela Merkel,  les Allemands ont défilé massivement, vendredi, dans p

Hindou Oumarou Ibrahim, voix des communautés rurales d’Afrique 2019-09-21 02:00:14Cette militante tchadienne de 35 ans, fille de pasteurs nomades peuls, lutte depuis vingt ans pour l’écologie et les droits des femm

Donald Trump aurait demandé à l’Ukraine d’enquêter sur 2019-09-21 00:41:41Il est accusé d’avoir formulé cette requête à Volodymyr Zelensky alors que Kiev attendait le versement d’une ai

A New York, les jeunes se mobilisent massivement 2019-09-20 23:45:58Plus de 250 000 manifestants, selon les organisateurs, ont défilé à Manhattan, vendredi, pour faire pression sur les dirigea

Paulo Coelho : « Ces années de plomb que le 2019-09-20 23:30:14Dans une tribune, l’écrivain brésilien raconte son arrestation par la junte au pouvoir 1964-1985) et les séances de torture

La grande peur des Haïtiens des Bahamas 2019-09-20 22:07:02Après l’ouragan Dorian, les travailleurs migrants craignent des tensions avec la population et les autorités.

Le Pentagone va envoyer des renforts en Arabie 2019-09-20 19:47:23Ce déploiement répond à une demande de l’Arabie saoudite et des Emirats arabes unis, face à « une escalad

Accusations d’un lanceur d’alerte concernant l’Ukraine : Trump dénonce 2019-09-20 19:11:23Soupçonné d’avoir encouragé le président ukrainien à enquêter sur le fils de Joe Biden, Donald Trump ju

En Espagne, des milliers de personnes manifestent contre 2019-09-20 18:05:46Ces manifestations, qui ont eu lieu dans des dizaines de villes, interviennent après la médiatisation d’affaires de viol et une ha

Yémen : les rebelles houthistes prêts à arrêter toutes 2019-09-20 16:09:31Ils présentent leur geste comme une initiative « pour parvenir à la paix par le biais de négociations sérieuses


Disclaimer and Notice:WorldProNews.com is not responsible of these news or any information published on this website.