Add to favourites
News Local and Global in your language
16th of October 2018

Mode



Mes habitudes alimentaires les plus bizarres (et un peu dégueu)

As-tu des habitudes alimentaires étranges ? Je souhaite te partager celles que j’ai moi-même adoptées au court de mon existence.

Libre à toi de grimacer de dégoût si tu es repoussée par ces associations nutritives peu communes !

Tremper le pain dans le yaourt

Je me rappelle avec nostalgie les regards perturbés des élèves de mon lycée passant à mes côtés, lorsque j’engloutissais un morceau de pain fraîchement trempé dans mon yaourt au déjeuner.

Malgré mes certitudes sur le délice que procure ce mélange, certains sont restés à jamais sceptiques.

D’autres ont cependant adopté cette pratique avec étonnement mais vigueur !

Incorporer des flocons d’avoine dans tous types de repas

— Pourquoi tu mets des flocons d’avoine dans ta soupe ?— C’est quoi la bouillie à côté de ton steak végé ?— C’est quoi que tu manges ? De l’avocat avec… de l’avoine ?— Pourquoi tu verses de l’eau sur tes céréales ?

L’avoine n’est autre qu’une céréale, qui se marie bien avec tout comme le font les pâtes où le riz !

Ah, et je verse de l’eau dans mes flocons d’avoine car je les fais ensuite chauffer dans le but de me concocter un porridge version micro-ondes. Yummy !

Le sandwich pain au lait-chips

À l’école, dégustais-tu toi aussi régulièrement des pains au lait pour le goûter ? Moi oui !

Mais un jour à la récréation, figure-toi qu’une de mes camarades grignotait des chips. Tout s’est passé très vite.

— Tes chips, mon pain au lait… tu me suis ?

Ensemble, nous avons découvert le savoureux sandwich de pain au lait aux chips. Et il n’y a rien de plus satisfaisant à se mettre sous la dent à 10h.

Le jus d’orange et le fromage

Je sens bien que tu prends peur.

Je vais cependant te rassurer : je ne trempe pas le fromage dans le jus d’orange.

Simplement, j’ai toujours trouvé exquis de se délecter d’un verre de jus d’orange juste après avoir gobé un morceau de fromage !

C’est moins bizarre… pas vrai ?

Les pâtes au beurre de cacahuètes

Ce mélange est peut-être le moins bizarre de cette liste : je parle ici de beurre de cacahuète salé, et non sucré. C’est une très bonne manière de changer du fromage et du ketchup !

J’apprécie aussi les tartines de beurre de cacahuètes avec des rondelles de tomates dessus.

En fait, je mets du beurre de cacahuètes partout…

Ma plus grande difficulté dans la vie ? Me retenir de ne pas manger le pot entier à la petite cuillère. Ce que je fais régulièrement. Puis je regrette. Car ça fait cher le yaourt putain.

Les crêpes à la pâte à tartiner ET au sucre

Fut un temps, je pouvais difficilement me passer de rajouter du sucre dans ma crêpe, quelle que soit la mixture déjà présente sur celle-ci.

Les grains de sucre confèrent à toute garniture un petit côté croustillant essentiel !

Les crêpes à la moutarde

Je crois que tout est dit. C’est succulent.

Jongler avec le sucré-salé

Dans la même veine, ça ne me dérange pas du tout de passer du salé au sucré, puis du sucré au salé, et ainsi de suite…

Je ne me reconnais donc que très peu dans ce genre de discours :

— Je t’aurais bien aidée à finir tes frites mais j’ai déjà mangé mon dessert, zut…

…et donc ?

Les pratiques alimentaires étranges des autres

J’ai cependant assisté à d’autres habitudes alimentaires qui furent pour moi un énorme NO-NO.

Je le dis cependant avec un grand respect pour les adeptes desdites habitudes, car les paragraphes précédents prouvent que je ne suis pas en position de juger qui que ce soit.

La charcuterie au goûter

J’ai une amie qui avait pour habitude de manger de la charcuterie au goûter.

Improbable à mes yeux, mais véridique.

Les restes de la veille au petit déjeuner

Je me rend compte qu’il s’agit encore de mon amie de l’habitude précédente… Oui, cette personne mangeait régulièrement ses restes de pâtes au ketchup de la veille pour le petit déjeuner.

Une autre personne de ma connaissance se plaît quant à elle à déguster de la tarte à la tomate et à la Fourme d’Ambert au petit matin.

Les pâtes sucrées

Les pâtes au Nutella… vraiment ?! J’ai dit n’avoir aucun problème à jongler du sucré au salé, mais je les savoure quand même chacun pour ce qu’ils sont !

Évidemment, il y a des exceptions, comme la pastilla, une recette marocaine salée relevée à la cannelle. Mais il y a là un savoir faire particulier, maîtrisé à la perfection par ma mère-grand….

Ou peut être suis-je en train de me rendre compte que d’explication, il n’y a pas, et que tout est bien une histoire de goût. Car pendant que j’y pense, j’apprécie cependant la pizza sucrée…

Dis donc, je suis en train de réaliser que j’ai finalement bien envie de goûter des pâtes sucrées !

Pourquoi ai-je d’ailleurs si peu d’exemples d’habitudes bizarres ayant froissé ma glotte ? Sûrement car la plupart de ces habitudes me paraissent normales. Dingue.

En conclusion, il est toujours bon de se rappeler que ce n’est pas parce qu’une pratique sort des habitudes qu’elle est déviante… Que chacune se fasse plaisir sans jugement, voilà le monde prometteur de demain !

Alors, suis-je (alimentairement parlant) farfelue ? Qu’en est-il pour toi ? Souhaites-tu rejoindre ma secte ?

À lire aussi : Ananas is the new citrouille ! Vas-tu adopter cette tendance déco d’Halloween ?

Read More




Leave A Comment

More News

madmoiZelle.com

Luxsure

femmeactuelle.fr : Mode

Flux d'actualité Mode

Disclaimer and Notice:WorldProNews.com is not the owner of these news or any information published on this site.