Add to favourites
News Local and Global in your language
17th of January 2018

High-Tech



CES 2018 : Intel place le spectateur… où il le souhaite

Toujours très attendue, la grande keynote de Intel au CES est conçue pour montrer les tendances technologiques fortes du moment, avec pour thème la quantité toujours grandissante de données permettant des usages toujours plus performants. Dans une mise en scène très hollywoodienne, le patron du géant américain, Brian Krzanich, a montré entre autres choses comment Intel est capable de filmer des événements sportifs et maintenant, des films de cinéma avec un maillage de caméras tel que cela permet au spectateur de choisir lui-même le point de vue qu'il souhaite avoir de la scène. En d'autres termes, il est possible de choisir n'importe quel endroit d'une scène pour y "placer sa caméra" !

Pour ce faire, Intel a créé un studio volumétrique spécifique avec post-production intégrée, situé près de l'aéroport de Los Angeles. Un an de construction a été nécessaire pour ce temple en forme de dôme dédié au cinéma immersif, le plus grand au monde. Chacune des 100 caméras mesure les trois dimensions pour créer ce que l'on appelle des voxels (volume pixel), au nombre d'un milliard. L'immense quantité de données ainsi recueillies via un réseau de 8 kilomètres de câble en fibre optique jusqu'aux serveurs (10 petabytes, soit 1.000 TB), et stations de travail et de traitement graphique intégrées au studio, capables de traiter 1 TB de données toutes les 10 secondes. Puis la scène est finalisée dans ses trois dimensions, permettant au spectateur de s'y placer à sa convenance, un peu comme s'il se trouvait dans un jeu vidéo.

Film tourné à l'Intel Studio :

D'ores et déjà, un partenariat avec Paramount Pictures a été annoncé. Ainsi, les metteurs en scène doivent penser leur travail d'un point de vue complexe, intégrant l'idée que les spectateurs peuvent "s'inviter" au cœur de la scène. Dans l'exemple présenté dans la vidéo ci-dessus, une classique scène de bagarre de western tournée sur place, il est possible de choisir le point de vue des différents protagonistes ("bons ou méchants") et même… de se mettre à la place du cheval et voir exactement ce que la bête voit dans toute la scène. Impressionnant et ludique.

Le sport en réalité virtuelle

Pour les événements sportifs, plusieurs méthodes sont employées selon la discipline. Ainsi, en NFL aux Etats-Unis, un maillage de caméras autour d'un stade permet de revoir une action de différents points de vue sur le terrain même. Autre possibilité explorée, la réalité virtuelle. Des caméras multi objectifs seront ainsi placées en bord de piste lors les prochains Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang en Corée dont Intel a annoncé qu'il suivrait ainsi 30 épreuves aussi différentes que la descente ou le saut à ski. Là, il s'agira d'offrir la possibilité de suivre les compétitions en réalité virtuelle interactive pour mieux s'immerger dans l'action, via la chaîne NBC Sports. Intel appelle cette technologie True VR, avec une captation en réalité virtuelle dans 3 à 6 endroits par compétition, avec le son de chaque emplacement et toutes les statistiques concernant les performances des athlètes en temps réel, pour une immersion maximale dans les épreuves. Des objectifs 4K jumelés spécifiques (jusqu'à 12 par caméra) permettent cette captation qui offre une précision extrême et conserve des proportions proches de la réalité, quelle que soit la direction du regard du spectateur. Cela génère une masse de données de 1 TB par heure, gérée par les processeurs Intel Core. Tout cela peut être suivi de différentes manières, avec un casque de réalité virtuelle bien sûr comme Samsung Gear VR, Google Daydream ou un casque Windows Mixed Reality, mais aussi sur PC, tablette ou smartphone et sur le web sous forme de contenu à 360°.

Nicolas Valeano

Read More




Leave A Comment

More News

High-tech - Sciences et

LEXPRESS.fr - Rss High-Tech

Le Matin High-Tech

Le Parisien - High-Tech

Disclaimer and Notice:WorldProNews.com is not the owner of these news or any information published on this site.