Add to favourites
News Local and Global in your language
19th of July 2018

High-Tech



En Thaïlande, le sauvetage d'adolescents piégés dans des grottes souterraines

Depuis l'ouverture de la Birmanie au monde extérieur, ses habitants se sont emparés des réseaux sociaux. Revers de la médaille : des comptes Facebook appartenant au bonze U Wirathu et son organisation nationaliste et islamophobe Ma Ba Tha ont répandu une propagande haineuse à l'encontre des communautés musulmanes du pays. Le magazine en ligne de Hong Kong, Asia Times insiste sur le lien étroit entre les vagues de propos racistes sur le réseau social et la fréquence des pogroms lancés contre les Rohingyas. Cette conjonction entre attaques haineuses en ligne et massacres avait même été épinglée par l'ONU en mars dernier. Depuis Facebook a bloqué les comptes de U Wirathu et de sa secte et recruté une équipe de modérateurs parlant le birman. Les soutiens du bonze déclarent vouloir contourner les fermetures en créant d'autres comptes et crient à la censure opérée, disent-ils, par un agent de l'Occident.

Quatre adolescents sauvés. En Thaïlande, les sauveteurs qui tentent d'évacuer les 12 adolescents et leur entraîneur disparus dans un réseau de grottes du nord du pays depuis le 23 juin ont entamé, lundi 9 juillet, leur deuxième jour de mission "évacuation". La veille, les plongeurs d'élite avaient réussi à extraire quatre jeunes garçons de la grotte inondée. Un plongeur sauveteur professionnel est décédé jeudi 5 juillet. La pluie de mousson qui tombe depuis dimanche soir complique le travail des sauveteurs. Ils essaient de boucher les trous par lesquels l'eau s'infiltre dans la montagne et étudient d'autres options que la plongée souterraine pour le sauvetage. Malgré tout, le chef des secouristes assurait ce lundi matin être en mesure de pouvoir annoncer "de bonnes nouvelles dans quelques heures", comme le rapporte Franceinfo.

Simulating maneuvering through a narrow passage pic.twitter.com/2z01Ut3vxJ

— Elon Musk (@elonmusk) 9 juillet 2018

L'Inde s'intéresse à l'IA. Le groupe de réflexion du gouvernement indien, Niti Aayog, estime dans un récent rapport commenté par la BBC, que l'Inde a quelques atouts pour se lancer à son tour dans la recherche en intelligence artificielle, malgré d'évidents retards en recherche fondamentale et un manque d'argent et de cerveaux. Le pays ne peut pas concurrencer avec l'avance et la force de frappe des États-Unis et la Chine, mais pourrait devenir le chef de file de l'IA parmi les nations en voie de développement.

Pétroglyphes révélés. Le niveau des eaux du réservoir de barrage de Krasnoïarsk construit sur le fleuve Ienisseï, en Sibérie, descend et révèle des pétroglyphes qui jusque-là étaient inaccessibles. Ce n'est pas la première fois que les eaux refluent, explique au Siberian Times l'archéologue locale. Les archéologues recensent patiemment les gravures datées de -5000 ans en barque ou suspendus le long des parois abruptes qui surplombent le réservoir. Avec une question en tête ? Comment les artistes avaient-ils pu graver ces pétroglyphes dans ces lieux aussi impraticables.

Climat-fiction. Et si les productions cinématographiques chinoises proposaient plus de climat-fiction? The China Dialogue propose un inventaire de ce que le cinéma chinois a produit depuis les années 1990 et plaide pour plus d'intrigues et de scénarios pour sensibiliser l'homme de la rue à l'urgence climatique.

Suicide écologique. L'Iran a soif, et sa population est en colère. Le pays fait face au changement climatique, aux tarissements de ses fleuves retenus par des barrages et à la gestion désastreuse de son eau par ses autorités. Le reportage de l'Express révèle un pays en ébullition encore peu visité par la presse.

Dilemme énergétique. Un vrai dilemme pour le Japon selon Asia Times: les États-Unis attendent de tous ses alliés de ne plus importer de pétrole iranien. Le Premier ministre japonais vient de renoncer à sa visite programmée à la mi-juillet pour se conformer à la ligne diplomatique américaine. Mais les efforts s'arrêteront vraisemblablement là. Le Japon importe depuis plusieurs décades son pétrole d'Iran et peut encore moins s'en passer depuis la catastrophe de Fukushima.

Tendances électriques. À quelles sources principales d'électricité le Japon s'alimente-t-il depuis la catastrophe de Fukushima ? Le pays reste " traumatisé " par le recours au nucléaire et bien trop exiguë pour déployer plus de panneaux solaires. La Lettre de Géopolitique de l'électricité insiste bien sur la forte dépendance japonaise à ses importations d'hydrocarbures (pétrole, charbon), alors que le pays recherche traditionnellement toujours plus d'autonomie énergétique. Le déploiement du nucléaire et du solaire restant entravé par plusieurs facteurs décrits dans la Lettre, le pays est obligé de se tourner vers sa troisième option : le charbon. Résultat : les émissions de gaz à effet de serre par habitant équivalent à celles de l'Allemagne.

À moitié étranglé pour un selfie! C'était une idée stupide qui aurait pu tourner au drame. Le garde-forestier appelé à la rescousse pour capturer un énorme python à proximité d'une école du Bengale-occidental en Inde n'a pas pu s'empêcher de se prendre en photo avec le serpent en guise de collier. Ledit serpent s'est empressé de serrer le cou de l'imprudent. Et le Washington Post de constater pince-sans-rire que le plus grand péril qui guette les Indiens ne sont pas les pythons...mais les selfies ! Il rappele que près de la moitié des morts dans le monde provoquées par ce geste devenu anodin, concernaient des Indiens.

Accident sanitaire. La Vie des idées revient sur l'épopée tragique aux Philippines du vaccin Dengvaxia des laboratoires français Sanofi. Le décès de plusieurs enfants vaccinés a conduit le gouvernement philippin à stopper la campagne de vaccination. Aujourd'hui, il exige de Sanofi de rembourser le coût intégral du programme vaccinal. La chercheure Oumy Thiongane s'interroge: comment restaurer la confiance vaccinale après cet enchaînement de décisions malheureuses, dictées par le profit d'une firme et une diplomatie qui utilise la vaccination comme instrument de pouvoir? Privilégier le débat avec les sceptiques "pour que les décisions en immunologie puissent être éclairées".

Read More




Leave A Comment

More News

High-tech - Sciences et

LEXPRESS.fr - Rss High-Tech

Le Matin High-Tech

Le Parisien - High-Tech

Disclaimer and Notice:WorldProNews.com is not the owner of these news or any information published on this site.