Add to favourites
News Local and Global in your language
17th of January 2018

High-Tech



CES 2018 : Samsung ouvre la voie au microLED pour concurrencer les téléviseurs OLED

La grand-messe de l'électronique qu'est le CES de Las Vegas est l'occasion pour les fabricants d'écran de montrer leurs muscles avec des écrans toujours plus grands et à la qualité d'image toujours plus spectaculaire. Samsung vient de frapper un grand coup cette année en présentant en fanfare un très spectaculaire écran géant et modulable nommé The Wall (le mur). Fort de ses 146 pouces de diagonale (3,70 m), ce monstre a pour particularité d'embarquer une technologie propriétaire utilisant des MicroLED, et non la traditionnelle technologie OLED utilisant des couches de semi-conducteurs organiques (c'est-à-dire à base de carbone). Et si les 146 pouces de cet écran ne suffisaient pas, il est modulable, c'est-à-dire qu'on peut par exemple y adjoindre un autre écran similaire pour en doubler la taille (il n'a aucune bordure), ou en produire avec des formes spécifiques. De quoi donner d'intéressantes perspectives pour un usage professionnel. Mais aussi pour un usage privé, lorsque ces écrans seront proposés dans des tailles classiques pour une TV de salon. D'autant plus qu'un des avantages de cette technologie est sa production par petits modules indépendants (env. une dizaine de cm), qui pourrait permettre à l'avenir de choisir sa taille d'écran personnalisée.

Une intensité de couleurs quasi-infinie

Comment se différencient ces microLEDs des OLEDs que l'on connaît ? Dans les deux cas, chaque diode peut être allumée de manière individuelle, ce qui permet d'afficher une intensité de couleurs quasi-infinie, en l'occurrence de 2 000 Candela par mètre carré pour le Samsung The Wall. La possibilité d'éteindre les diodes sans qu'un quelconque rétroéclairage ne vienne en troubler la profondeur (comme c'est le cas sur la technologie des écrans LCD) permet une qualité parfaite des teintes sombres dans les deux cas. Toutefois, la technologie mise en avant par Samsung présente l'avantage de ne pas utiliser de matériaux organiques, connus pour assez mal vieillir sur le long terme, et ne nécessitent aucun filtre de couleur. De plus, ils sont de taille micrométrique, ce qui est précieux lorsqu'il s'agit d'afficher une image au piqué le plus parfait possible. Revers de la médaille : ces éléments micrométriques son très compliqués à produire, en particulier en grande série. Ce qui explique en partie le tarif exhorbitant de ce premier écran du genre à être commercialisé. Les rumeurs évoquent un prix à 6 chiffres.

Nicolas Valeano.

Read More




Leave A Comment

More News

High-tech - Sciences et

LEXPRESS.fr - Rss High-Tech

Le Matin High-Tech

Le Parisien - High-Tech

Disclaimer and Notice:WorldProNews.com is not the owner of these news or any information published on this site.