Add to favourites
News Local and Global in your language
18th of January 2018

Homme



Kyrie Irving : 'J’adore Neymar, il est fantastique'

À l’occasion du NBA London Game, Kyrie Irving, l’une des plus grandes stars actuelles du basket américain, a répondu aux questions de quelques journalistes triés sur le volet (dont GQ, évidemment). Sa progression, la musique, son "gars" Neymar, ses chaussures Kyrie 4, Tony Parker, le style… le meneur des Boston Celtics a joué le jeu à fond. Extraits recueillis au Royal Festival Hall de Londres.

Son évolution en NBA"Cela a été un voyage incroyable et cela continue aujourd’hui. J’apprécie aujourd’hui davantage chaque moment. J’ai conscience de la route effectuée pour arriver là où je suis. Il y a eu parfois des moments frustrants, c’est normal quand vous avez 19 ans et que vous débutez. Je ne pouvais pas faire toutes les choses que les gens de cet âge ont la possibilité de faire. Mais je jouais au basket ! C’est si simple. Littéralement, les gens vous admirent pour une seule chose : l’agilité que vous avez pour mettre la balle dans un cerceau. Il faut juste être meilleur que n’importe qui d’autres pour mettre la balle dans un cerceau. C’est ça le basket ! [embedded content]Et quand vous travaillez aussi fort que possible pour être le meilleur pour mettre cette fameuse balle dans le cerceau, vous progressez. Ce n’est pas nécessairement que ce que je voulais au départ, mais il faut savoir faire des sacrifices, s’engager. Parfois j’étais vraiment frustré mais aujourd’hui je comprends tout. Enfin, on ne comprend jamais tout. Mais j’ai créé une vraie connexion entre ma vie et le basket-ball. Il faut avoir des buts dans la vie. Chaque jour est quelque chose de nouveau, on apprend tout le temps."Ses chaussures, les Kyrie 4 "C’est toujours assez surréaliste de jouer avec une paire à son nom ! Mais je vois plus cela comme une façon d’entrer dans la longue lignée des athlètes Nike qui sont mondialement connus et ont inventé des design particuliers. Le fait de travailler sur la chaussure, d’être vraiment partie prenante au projet Kyrie 4, avec une grande liberté dans les choix, c’est incroyable. Et puis il y a tellement d’innovations, de technologies dans ces chaussures. L’idée est de capturer l’attention avec ma chaussure, pas de savoir en quoi je peux me comparer à elle. Il s’agit d’une vision globale. Avec le designer Benjamin Nethongkome, nous avons pensé aux modèles passés, les 1, 2 et 3, comme aux modèles futurs, les 5 et 6, pour réaliser la Kyrie 4. C’est un travail compliqué, mais c’est cool. Lorsque vous combinez le tout, vous dépassez finalement le simple cadre de la culture sneaker pour celui de la culture globale."

Son style (hors parquet)"J’aime les choses originales, enfin, de mon point de vue ! C’est assez simple et classique, mais tout de même assez fort au niveau des couleurs et des combinaisons que je peux faire. Je prends des risques. Être capable de se créer soi-même des choses est assez cool. On veut toujours porter des fringues originales et j’essaye de le faire du mieux que je peux ! Je compte aussi sur ma sœur (Asia Irving, styliste pour hommes et créatrice, ndlr). Elle regarde, crée des choses, cela m’aide aussi à bien m’habiller." 

Son Neymar"Neymar est tout simplement mon joueur de football préféré. Il y a des points communs entre nos jeux sur le terrain. Il joue de manière libre. Il est très confiant. Il était dans l’une des meilleures équipes du monde, le FC Barcelone. Il a décidé de la quitter pour le PSG (un peu comme Kyrie Irving qui a quitté l’une des meilleures franchises de la NBA, les Cleveland Cavaliers de LeBron James, pour les Boston Celtics, considérés comme des outsiders de la ligue, ndlr). Il est désormais dans une équipe en développement, il doit de nouveau faire ses preuves, gagner la confiance des gens. J’estime que cela est une chance pour lui, il doit la saisir. Il est jeune (25 ans, le même âge que lui, ndlr) et il est confiant sur le fait d’y arriver. Je le soutiens car je l'adore, c’est un joueur fantastique. Je lui ai offert un maillot des Celtics et lui a fait de même avec le PSG. Et puis nous sommes tous les deux chez Nike, c’est donc pratique pour rester en contact !" 

Son joueur européen préféré"Les joueurs européens sont très professionnels et ce de manière très naturelle. Ils ont appris à faire cela en Europe, donc ils s’intègrent très vite désormais. Depuis l’âge de 13-14 ans, ils sont focus basket, jouent avec leur équipe nationale et ne se soucient pas trop de l’école. Ils travaillent déjà beaucoup, très dur, avec l’idée de jouer un jour en NBA. Au final, la transition est aisée pour eux, car, évidemment, ils sont talentueux. Certains d’entre eux ont et vont marquer l’histoire de la NBA. Si je devais en ressortir un, ce serait Tony Parker (photo ci-dessus AFP). Comme d’autres, il a changé le jeu basket grâce à ses performances."

Sa musique"Regardez où nous sommes ! Ici, on peut fermer ses yeux et commencer à se fabriquer des souvenirs, avec des images… Peu importe où sont les gens qui jouent, le public, on peut ressentir les sons, les fréquences, l’atmosphère. On est tous guidé par une énergie sonore, c’est ça la musique. Il faut écouter, pas seulement entendre. Il y a tellement de façons d’écouter la musique, les voix, les instruments… Il s’agit d’une connexion. Mais je ne me mettrai pas à la chanson ! (il joue bien du saxo en revanche, ndlr). Je suis un vrai fan de musique, j’en reste là."

Le designer Benjamin Nethongkome a dessiné une version spéciale de la Kyrie 4 pour le NBA London Game. © NikeRead More




Leave A Comment

More News

GQ

Masculin.com - A la une

Journal du Luxe.fr

BonneGueuleBonneGueule

LE FIGARO - Le Figaro - Mode

Disclaimer and Notice:WorldProNews.com is not the owner of these news or any information published on this site.